Février 2020 – Une vigilance de la Concession de Conservation toujours renforcée

La saison des pluies se poursuit en Amazonie, une période qui coïncide malheureusement avec le braconnage et qui n’épargne pas la concession. La surveillance doit encore une fois être renforcée, et c’est pourquoi Ivan, le responsable local, est à la recherche d’un nouveau  gardeforestier pour  porter main forte à l’équipe déjà présent, jour et nuit à l’intrusion dans la  concession.

En effet, ce mois de février est marqué par une nouvelle infraction. Des trafiquants de bois sont entrés dans la Concession pour couper des arbres, qui valent cher sur le marché noir. Heureusement, nos gardes parcs sont toujours vigilants !

                                                Gardeforestier Yanayacu Maquia
                                                   Surveillance de la rivière et lac Romayna

27 février : « Dans le ruisseau Camungo, aucun bateau n’a été trouvé, mais trois sentiers ont été repérés en direction d’arbres matures de Capinuri et de Cumala ; selon Ivan, ces arbres ont été sélectionnés pour être abattus pendant ces semaines de monté des eaux. Au retour du Camungo, la commission a décidé de contourner le côté gauche de la lagune Ampicocha pour vérifier la présence d’un bateau infracteur. Il y avait en effet un bateau de pêche.

Ivan estime que des efforts doivent être faits jusqu’à la première moitié du mois d’avril au moins pour surveiller en permanence la zone du Romayna et du Camungo afin de protéger des arbres de grande valeur commerciale sur les rives de ces ruisseaux. Il a été décidé qu’il reviendrait à nouveau dans les prochains jours. »

Extrait du journal de bord de Lotty Morey

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *